Nouvelles de Faire Face

16/10/2016

Mon fils et ma nièce témoignent


Faire Face élève nos coeurs au-delà des douleurs et des injustices. C'est une force, une famille, qui nous accompagnent et nous poussent à donner le meileur de nous même, plus qu'une 'simple" bataille...

Yoni Testud

Visiter les enfants dans les hôpitaux est primordial. Nous aimons leur donner le sourire. Et leurs sourires nous rendent plus forts. On en ressort grandi. C'est une expérience de vie merveilleuse. ...

Yvonne Tomandini

Faire Face élève nos coeurs au-delà des douleurs et des injustices. C'est une force, une famille, qui nous accompagnent et nous poussent à donner le meileur de nous même, plus qu'une 'simple" bataille. Le combat d'une vie comme celui de ma mère Déborah qui y consacre son coeur, son âme.

Yoni Testud

J'ai d'abord commencé à distribuer les roses avec ma soeur au public avant d'évoluer transuillement au sein de Faire Face. J'étais jeune. Par la suite, j'ai vendu les objets dérivés lors de différentes actions, préparé les loges artistes à l'Opéra, avant d'être dans l'organisation du Gala d'Octobre, des Noëls de l'asso et du récital chaque année... Visiter les enfants dans les hôpitaux est primordial. Nous aimons leur donner le sourire. Et leurs sourires nous rendent plus forts. On en ressort grandi. C'est une expérience de vie merveilleuse.

Je suis fière d'être auprès de ma tante Déborah. C'est une grande dame investie dans ses actions comme on en voit rarement. Le jour et la nuit. Aussitôt son coeur parle, ses petites mains passent à l'action. Notre oncle Henri, de là-haut, guide nos pas et veille sur nous. Mon cousin Yoni, lui, m'a, comme un grand frère, épaulé plus jeune et m'a embarqué dans ses filets comme si de rien n'était... C'est une richesse d'être ici présente.

Yvonne Tomandini